De la validité d’une prière pratiquée dans une mosquée qui contient des photos et des statues | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Dimanche 3 Safar 1442 H - 20 septembre 2020 G

Fatwa n° 307

Catégorie : Fatwas relatives à la prière – Les mosquées

De la prière dans une mosquée
contenant des photos et des statues

Question :

Est-ce qu’il est permis de prier dans une mosquée qui contient des photos et des statues ?

 

Réponse :

Louange à Allâh, Seigneur des mondes. Prière et le salut sur celui qu’Allâh a envoyé comme une miséricorde pour les univers, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères et ce, jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Accomplir la prière dans une mosquée qui contient des photos et des statues est un acte détestable, car l’ordre de faire la prière est indépendant de la prohibition des photos et des statues. Et les savants jugent à l’unanimité que quand un ordre et une interdiction sont indépendants l’un de l’autre l’acte d’adoration reste valable ; dans le cas contraire, l’acte d’adoration devient invalide. Or, du moment que les photos ne font pas partie de la prière et existent indépendamment d’elle, l’absence de relation devient manifeste.

Le caractère détestable de la prière accomplie en présence d’illustrations vient du fait que ces dernières distraient le fidèle, de plus, elles représentent un prétexte à l’idolâtrie. Omar disait à propos de la prière dans les églises : « nous [les musulmans] n’entrons pas dans vos églises à cause des statues et des icônes qui y sont présentes», et «Ibn ‘Abbâs priait dans les églises sauf si elles contenaient des statues.»(1)

Dans tous les cas, il convient au musulman d’aller prier dans une mosquée où il n’y a pas d’éléments susceptibles de le distraire, car le Prophète a dit : « Certes, la prière constitue une grande préoccupation. »(2)

Ajoutons que le fait d’aller prier dans une autre mosquée ne le met pas en porte-à-faux avec le hadith du Prophète : «Priez dans votre mosquée et ne courez pas les [autres] mosquées»(3), car il est permis de se diriger vers une mosquée éloignée à la présence d’éléments dérangeants dans la mosquée voisine.

La science est auprès d’Allâh Très Haut ; et notre dernière invocation est : louange à Allâh, Seigneur des univers, et que la prière et le salut soient sur Mohammed, sur sa famille, ses Compagnons ainsi que sur ses frères jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

 

Alger, le 7 de Ramadân 1426 H,

correspondant au 10 octobre 2005 G.

 


(1) Rapportés, de façon Mou‘allaq, par Al-Boukhârî.

(2) Hadith unanimement jugé sahîh (authentique) par Al-Boukhârî (1216) et par Mouslim (538), d’après ‘Abd Allâh ibn Mas‘oûd رضي الله عنه.

(3) Rapporté par At-Tabarânî dans Al-Mou‘djam Al-Awsat (5176) et jugé sahîh (authentique) par Al-Albânî dans Sahîh Al-Djâmi‘ (5456) et dans As-Silsila As-Sahiha (2200).