Le jugement concernant la lecture d’El-Fâtiha par la personne qui prie derrière l’imam dans une prière dont la récitation se fait à haute voix | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Samedi 28 Joumâdâ Eth-Thâniya 1441 H - 22 février 2020 G


427

Le jugement concernant la lecture d’El-Fâtiha par la personne qui prie derrière l’imam dans une prière dont la récitation se fait à haute voix




Vous pouvez cliquer içi pour rafraichir le code