Le jugement concernant le fait de découvrir le sexe du bébé avant sa naissance | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Mercredi 20 Dhou El-Hijjah 1440 H - 21 août 2019 G



Fatwa n° 510

Catégorie : Fatwas relatives à la Famille - La femme

Le jugement concernant le fait
de découvrir le sexe du bébé
avant sa naissance

Question :

Quel est le jugement concernant le fait que la femme aille chez une gynécologue afin de connaître le sexe du fœtus : garçon ou fille ?

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Sachez qu’en principe, la femme doit se couvrir et ne doit pas laisser apparaître sa ‘Awra(1) sauf dans les limites et la mesure du besoin. Encore, découvrir le sexe du fœtus par l’appareil médical (l’échographe) ne représente ni un besoin consenti par la charia ni une nécessité. Pour ce, l’obligation de se couvrir reste en vigueur, sauf dans le cas où ce soit relatif aux soins. Car, on tolère pour la chose qui est rattachée à l’élément principal ce qu’on ne tolère pas pour ce dernier, conformément à la règle annonçant : « On tolère pour la chose annexe ce qu’on ne tolère pas pour la chose voulue [à la base] ».

Le savoir parfait appartient à Allâh سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 21 de Rajab 1427 H
correspondant au 15 août 2006 G.

 



(1) C’est-à-dire : les parties du corps que la personne doit voiler devant les autres. Pour la femme : c’est tout le corps, sauf son visage et ses mains, devant les hommes qui ne sont pas ses Mahârim. (NDT).