Le jugement concernant le fait de prononcer la forme de bénédiction pour le Prophète Õáì Çááåõ Úáíå æÂáå æÓóáøóã et le fait de dire « Amîn » pendant le prêche de vendredi | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Mercredi 13 Safar 1442 H - 30 septembre 2020 G


717

Le jugement concernant le fait de prononcer la forme de bénédiction pour le Prophète Õáì Çááåõ Úáíå æÂáå æÓóáøóã et le fait de dire « Amîn » pendant le prêche de vendredi




Vous pouvez cliquer içi pour rafraichir le code