Fatwa n° 233

Catégorie : Fatwas diverses

Le jugement des matières scolaires
dans lesquelles on a triché

Question :

Je suis étudiant universitaire et je trichais pendant les examens, sachant que j’ai obtenu le diplôme du baccalauréat sans tricher. Mon diplôme universitaire est-il, donc, nul et invalide ?

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Ceci dit :

Il t’incombe, pour toute matière dans laquelle tu as triché, de l’étudier de nouveau et de passer pour elle un examen, afin de corriger ta situation. Il n’est pas une condition que l’examen soit officiel, puisque ceci est impossible à réaliser. Simplement, il suffit que n’importe quelle personne compétente te fasse passer un examen oral ou écrit de façon honnête et loyale. En effet, la triche et la trahison sont des caractères vils et blâmables et, en aucun cas, il ne convient, dans aucune situation, que la vilenie soit la conduite ou le caractère du musulman. La pureté de son esprit émane de la foi et des bonnes œuvres, qui sont incompatibles avec tout ce qui comporte du mal et de la transgression. Cette pureté passe par le fait de se repentir de cet acte qui est interdit par la religion et dans lequel tu es tombé, de même que de tout autre péché, en faisant suivre cela des conditions du repentir, qui se manifestent dans le fait de délaisser tous les péchés, de les regretter, de ne pas persister à les commettre, de ne pas y revenir, d’implorer beaucoup le pardon et de multiplier les bonnes œuvres. Allâh dit, en effet :

﴿إِلاَّ مَنْ تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ عَمَلاً صَالِحًا فَأُولَئِكَ يُبَدِّلُ اللهُ سَيِّئَاتِهِمْ حَسَنَاتٍ وَكَانَ اللهُ غَفُورًا رَحِيمًا[الفرقان: 70].

Sauf celui qui se repent, a la foi et fait de bonnes œuvres ; ceux-là, Allâh leur change leurs méfaits en bonnes actions et Allâh est Pardonneur et Miséricordieux﴿ [Al-Fourqâne : 70]

Il dit également :

﴿وَتُوبُوا إِلَى اللهِ جَمِيعًا أَيُّهَ الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ[النور: 31].

Et repentez-vous tous à Allâh, ô, croyants, afin que vous réussissiez﴿ [An-Noûr (la Lumière), 31]

Et Allâh est plus savant. Notre dernière invocation est : louange à Allâh, Seigneur des univers. Que la prière et le salut d’Allâh soient sur Muhammad, sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 15 de Djoumadâ 1426 H
correspondant au 22 juin 2005 G.

 

.: Il n’est permis de faire référence à une matière ou l’attribuer au Cheikh que si celle-ci a été publiée sur son site officiel :.

.: Les matières du site sont exclusivement d’ordre scientifique jurisprudentiel émanant de la charia, et n'ont point d'objectifs médiatiques.

Elles ne doivent en aucune façon être publiées à l’occasion des occurrences et des nouvelles calamités vécues par la nation :.

.: L’adminstration du site web interdit la traduction et l’exploitation des matières publiées sur le site à des fins commerciales,

et autorise leur utilisation pour des raisons de recherche ou de prêche tout en faisant référence au site :.

Tous droits réservés (1424 H/2004 G – 1436 H/2014 G)