Fatwa n° 683

Catégorie : Fatwas diverses – L’éthique

Le jugement concernant la salutation
au moyen de gestes

Question

J’ai entendu dire que les juifs, lorsqu’ils font des salutations, ils accompagnent cela par un geste de la main ou de la tête ; est-ce vrai ? Qu’Allâh vous récompense abondamment.

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh a envoyé comme miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Il est permis qu’un musulman, lorsqu’il prononce As-Salam([1](), fasse un geste de la tête ou de la main, vu le hadith de ‘Asmâ’ bint Yazîd رضي الله عنها qui a dit : « Un jour le Messager d’Allâh صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ passa devant une mosquée où il y avait un groupe de femmes assises ; il fit alors un geste de sa main pour les saluer. »(2) 

Or, se contenter d’un geste sans l’accompagner de la prononciation d’As-Salam est une salutation propre aux juifs, interdite par le Prophète صَلَّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم en disant : « N’imitez pas les juifs et les chrétiens dans leurs salutations ; ils saluent par les mains, les têtes et les gestes. »(3)

En effet, il convient de signaler que l’interdiction de saluer par un geste est déterminée par la capacité à la prononciation, car « aucune imposition n’est prescrite au-delà des capacités. », vu le verset :

Sens du verset :

﴿لاَ يُكَلِّفُ اللهُ نَفْسًا إِلاَّ وُسْعَهَا[البقرة: 286]

Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité﴿ [s. Al-Baqara (la Vache) : v. 286]

Ce sens est explicité par Ibn Hadjar رحمه الله qui a dit : « L’interdiction de saluer par les gestes concerne uniquement les personnes capables d’articuler, sans qu’elles en soient physiquement et religieusement empêchées. [Saluer par les gestes] est autorisé pour toute personne qui est prise par une occupation qui l’empêche de prononcer la réponse d’As-Salam, à l’instar du prieur, de la personne qui se trouve à une longue distance, du muet ainsi que le sourd. »(4)

Le savoir parfait appartient à Allâh, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 24 de Djoumâdâ Al-Oûlâ 1428 H,
correspondant au 9 juin 2007 G.

 


(1) La formule prononcée en guise de salutation en Islam. (NDT).  

(2) Rapporté par At-Tirmidhî (2697), d’après ‘Asmâ’ Bint Yazîd رضي الله عنها. Ce hadith est jugé sahîh (authentique) par Al-Albânî sans pour autant mentionner le fait qu’il fasse un geste de sa main, dans son livre Djilbâb Al-Mar’a Al-Mouslima (194) et dans Sahîh Al-Adab Al-Moufrad (1/360).

(3) Rapporté par : An-Naşâ’î (10100) et Al-Bayhaqî dans Chou‘ab Al-Îmân (8520), d’après Djâbir ibn ‘Abd Allâh رضي الله عنه. Le chaine de narration de ce hadith a été jugé djayyid par Ibn Hadjar dans son livre Fath Al-Bârî (12/274) et par Al-Albânî dans As-Silsila As-Sahîha (4/389).

(4)   Fath Al-Bârî d’Ibn Hadjar (11/14).

.: Il n’est permis de faire référence à une matière ou l’attribuer au Cheikh que si celle-ci a été publiée sur son site officiel :.

.: Les matières du site sont exclusivement d’ordre scientifique jurisprudentiel émanant de la charia, et n'ont point d'objectifs médiatiques.

Elles ne doivent en aucune façon être publiées à l’occasion des occurrences et des nouvelles calamités vécues par la nation :.

.: L’adminstration du site web interdit la traduction et l’exploitation des matières publiées sur le site à des fins commerciales,

et autorise leur utilisation pour des raisons de recherche ou de prêche tout en faisant référence au site :.

Tous droits réservés (1424 H/2004 G – 1436 H/2014 G)