Les conditions de la ‘Aqîqa | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Mercredi 9 Rabî` Eth-Thânî 1442 H - 25 novembre 2020 G



Fatwa n° 331

Catégorie : Fatwas relatives aux Boissons et aux Aliments - Aqîqa

Les conditions de la ‘Aqîqa

Question :

Les conditions concernant la bête (ovine ou caprine) immolée pour la Naşîka sont-elles les mêmes pour la bête de l’Aïd ou l’offrande du pèlerin ?

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

La Naşîka a le même statut que l’offrande du pèlerin et la bête de l’Aïd. Elle a les mêmes jugements [religieux] que l’offrande du pèlerin, la bête de l’Aïd, l’aumône, le cadeau, le don et tout acte qui rapproche d’Allâh سبحانه وتعالى.

L’âge suffisant et validant le sacrifice est pris en consi­dération. Il n’est point permis de sacrifier [pour la Naşîka] une bête borgne, ni maigrichonne, ni boiteuse, ni celle qui a des fractures et celle qui est malade. Il n’est point permis aussi de vendre quoi que ce soit de sa viande ni de sa peau, ni autre chose qui relève des règles connues de la Oud-hiya (sacrifice). Hormis qu’il n’est point autorisé de s’associer pour la Naşîka, chose qui la distingue de la bête de l’Aïd ou l’offrande du pèlerin.

Le savoir parfait appartient à Allâh سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.