Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS |
Skip to Content
Vendredi 25 Joumâdâ Eth-Thâniya 1438 H - 24 mars 2017 G


  • Louange à Allâh, Maître des Mondes, et paix et salut soient sur celui qu’Allâh a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

    L’auteur de ces propos s’est appuyé, pour délimiter le voile, sur le fait de couvrir le corps de la femme de manière générale, et l’a lié à l’usage des Compagnons رضي الله عنهم. En fait, cette vision fondatrice n’est pas valable à l’argumentation, pour deux raisons :

    La première : La définition religieuse du fait de couvrir le corps de la femme, visé par l’institution du voile, doit répondre à une série de conditions exigées, tirées des textes du Livre (Coran) et de la Sounna, afin d’accorder à l’habit de la femme musulmane la caractéristique religieuse prescrite. ... Lire