Le jugement relatif au Tahnîk sans utiliser les dattes | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Dimanche 21 Safar 1441 H - 20 octobre 2019 G



Fatwa n° 1139

Catégorie : Fatwas relatives aux Boissons et aux Aliments - Aqîqa

Le jugement relatif au Tahnîk
sans utiliser les dattes

Question :

Si le Tahnîk est légiféré, est-il exigé qu’il soit fait avec des dattes uniquement ?

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Pour les savants qui considèrent que le Tahnîk est permis, ils préfèrent que [le père] le fasse avec les dattes ; s’il ne trouve pas de dattes, il le fait avec une autre chose qui soit sucrée, conformément aux avis des chafi‘îtes et des hanbalites(1).

An-Nawawî ـ رحمه الله ـ a dit : « Ce hadith – à savoir le hadith d’Anas رضي الله عنه – renferme des enseignements », parmi lesquels il a cité que : « Le Tahnîk effectué par les dattes est recom­mandé. Si cela est fait avec autre chose, le Tahnîk reste valable. Néanmoins, les dattes sont bien préférables [pour le Tahnîk(2).

Pour moi, l’avis le plus prépondérant, parmi ceux des savants au sujet de cette question, est que le Tahnîk n’est point légiféré, comme je l’ai évoqué dans une précédente fatwa(3).

Le savoir parfait appartient à Allâh سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

 



(1) Cf. : Al-Insâf d’Al-Mardâwî (4/104).

(2) Cf. : Charh Mouslim d’An-Nawawî (14/123-124).

(3) Cf. : La fatwa intitulée par « Le Tahnîk du nouveau-né ».