Emprunter de l’argent pour accomplir la Naşîka | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Vendredi 10 Cha`bân 1441 H - 03 avril 2020 G



Fatwa n° 579

Catégorie : Fatwas relatives aux Boissons et aux Aliments - Aqîqa

Emprunter de l’argent
pour accomplir la Naşîka

Question :

Est-il permis d’emprunter de l’argent pour accomplir la Naşîka ?

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

La chose diffère selon que le père du nouveau-né soit capable de payer sa dette ou non. Dans le cas où il est capable de le faire et, ainsi, d’accomplir sa promesse, il est recommandé d’emprunter pour la ‘Aqîqa(1), car celle-ci af­franchit le nouveau-né, et il [nouveau-né] profitera aussi des invocations qu’on fera pour lui, comme il profiterait du fait de l’emmener vers les Lieux Saints pour y accomplir l’Ihrâme (sacralisation) pour lui, et autres actes détaillés par Cheikh Al-Islam Ibn Al-Qayyim ـ رحمه الله ـ dans Touhfat Al-Mawdoûd(2).

Le savoir parfait appartient à Allâh سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 23 de Mouharram 1428 H
correspondant au 11 février 2007 G.

 



(1) Cf. : Al-Insâf d’Al-Mardâwî (4/101).

(2) Cf. : Touhfat Al-Mawdoûd (11/38) d’Ibn Al-Qayyim.