Concernant les conditions requises pour voyager vers les pays mécréants | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Mercredi 16 Rabî` El-'Awwal 1441 H - 13 novembre 2019 G

Fatwa n° 733

Catégorie : Fatwas relatives au Dogme – L’Alliance et le Désaveu

Concernant les conditions requises
pour voyager vers les pays mécréants

Question :

Quelles sont les conditions requises pour voyager vers les pays mécréants dans le but d’étudier ? Qu’Allâh vous bénisse.

Réponse :

Louange à Allâh, Seigneur des Mondes ; et prière et salut sur celui qu’Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Les ulémas autorisent le voyage vers les pays mécréants pour la prédication [islamique] ou pour un but mondain à condition que la personne connaisse sa religion, que sa foi et son Islam soient en entière sécurité et qu’elle puisse manifester les rites de l’Islam en les accomplissant d’une façon parfaite ; sans que nulle chose ne l’empêche de se conformer à la voie de la droiture dans son apparence, sa tenue vestimentaire et son aspect extérieur général qui contredit l’apparence des mécréants.

La personne doit aussi pouvoir observer la croyance d’Al-Walâ’ et Al-Barâ’ (l’Alliance et le Désaveu) qui est un corollaire et une condition de l’Attestation de Foi. En effet, Al-Barâ’ (le désaveu) implique l’inimitié envers l’incroyance, l’idolâtrie et leurs adeptes ; le détachement de leurs spécificités religieuses et mondaines ; la non-participation à leurs fêtes et à leurs festivités et ne pas les féliciter à ces occasions. Al-Barâ’ implique aussi, le fait de ne pas les prendre pour alliés ou éprouver de l’attachement pour eux ; Allâh عزّ وجلّ dit :

﴿يَٰٓأَيُّهَا ٱلَّذِينَ ءَامَنُواْ لَا تَتَّخِذُواْ عَدُوِّي وَعَدُوَّكُمۡ أَوۡلِيَآءَ تُلۡقُونَ إِلَيۡهِم بِٱلۡمَوَدَّةِ[الممتحنة: 1].

Sens du verset :

Ô vous qui avez cru ! Ne prenez pas pour alliés Mon ennemi et le vôtre, leur offrant l’amitié﴿ [s. Al-Moumtahana (l’Éprouvée) : v. 1].

En outre, il ne faut pas montrer de la complaisance à leur égard, ni les prendre pour juges, ni agréer leur jugement et laisser celui d’Allâh عزّوجلّ. Du reste, il est interdit de les saluer en premier ou les vénérer, ni par la parole ni par le geste.

En somme, il ne faut leur faire allégeance sous aucune manière que ce soit, ouvertement ou intimement. Cependant, celui qui ne peut pas manifester les rites de l’islam d’une manière parfaite ou qui craint pour sa religion, son voyage devient alors illicite et sera considéré comme un péché majeur.

Par ailleurs, la personne qui voyage par amour aux mécréants, à leur mode de vie et pour leur faire allégeance ouvertement et intimement ; dans ce cas, il est considéré comme un mécréant, exclu de la religion de l’Islam, car Allâh عزّ وجلّ dit :

﴿وَمَن يَتَوَلَّهُم مِّنكُمۡ فَإِنَّهُۥ مِنۡهُمۡ[المائدة: 51].

Sens du verset :

Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs.﴿ [s. Al-Mâ’ida (la Table Servie) : v. 51].

Le savoir parfait appartient à Allâh, et notre dernière invocation est qu'Allâh, Seigneur des Mondes, soit loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 08 de Radjab 1428 H,
correspondant au 22 juillet 2007 G.