Le jugement concernant le fait de dévoiler la ‘Awra de la femme dans l’espoir de choisir le sexe du bébé | Le site officiel du Cheikh Mohamed Ali FERKOUS
Skip to Content
Jeudi 12 Rabî` El-'Awwal 1442 H - 29 octobre 2020 G



Fatwa n° 984

Catégorie : Fatwas relatives à la Famille - La femme

Le jugement concernant le fait
de dévoiler la ‘Awra
(1) de la femme
dans l’espoir de choisir le sexe du bébé

Question :

Allâh عزّ وجلّ a accordé à un homme, suite à son mariage, trois filles. Un médecin spécialiste l’a informé de la découverte de moyens médi­caux pour aider les époux à avoir un garçon par la volonté d’Allâh. Lui est-il permis, dans ce cas, d’emmener son épouse chez le médecin sachant que l’examen se fera au niveau de l’utérus uniquement ? Qu’Allâh vous rétribue en bien.

Réponse :

Louange à Allâh, Maître des Mondes ; et paix et salut sur celui qu’Allâh عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

Il n’est pas permis à un médecin homme de dévoiler la ‘Awra de la femme et encore moins ses parties intimes, à l’exception d’une nécessité absolue et d’une gêne et dans l’impossibilité de trouver une femme qui a des compétences médicales et qui connaît les maladies gynécologiques.

Le cas présenté a non seulement une méthode pro­bable, mais est de plus dénué de nécessité, et dépourvu de besoin ou de gêne.

Le savoir parfait appartient à Allâh سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allâh, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 24 de Safar 1430 H
correspondant au 19 février 2009 G.

 



(1) C’est-à-dire : les parties du corps que la personne doit voiler devant les autres. Pour la femme : c’est tout le corps, sauf son visage et ses mains, devant les hommes qui ne sont pas ses Mahârim. (NDT).